La Séance - Création 20/21 (en cours)

Comme une empreinte…

Cette nouvelle création se veut un temps qui cherche à révéler une sensibilité à partir d’une écoute particulière de notre mémoire,  réitérant ainsi un vécu, notamment de celui de nos défunts. L’absence se veut palpable et le souvenir émergent. La séance explore la relation entre le corps et l’inconscient et convoque ainsi ce qui n’est plus pour rendre compte de ce qui est ou a été. Un langage hybride se déploie à travers les vibrations sonores et énergétiques qui tends à rendre visible et tangible les interstices entre corps et espace. Chaque mouvement est posé avec une sensibilité et spatialisation précise donnant à voir les contours de nos mémoires. La Séance croise danse - chanson - objet pour proposer une cérémonie de l’intime invitant chacun à s’écouter et prendre soin de sa propre existence.

 

Chorégraphie: Benjamin Coyle

Interprètes: Benjamin Coyle & Lauriane Douchin

Musique: Gilles Poizat

Plasticienne: Fanny Maugey

Dramaturgie: Konrad Kaniuk

Lumière: Julien Poupon

 

Co-production: Centre Chorégraphique National Rillieux la Pape, direction Yuval PICK, dans le cadre du dispositif Accueil-Studio

Aide à l'expérimentation : RAMDAM, UN CENTRE D'ART 

Accueil Studio: RAMDAM,UN CENTRE D'ART /  Le Pacifique Centre de Développement Chorégraphique National - Grenoble /  Maison de la Danse Lyon / Centre National de la Danse Lyon - Résidence d'Expérimentation / Studio Lucien Cie Propos / Honolulu - Loic Touzé - Nantes 

The Individual Failure  - Création 17/18

©Aristide Saint Jean
©Aristide Saint Jean

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans une écriture pour deux présences, un danseur et un musicien fusionnent leurs instruments pour retranscrire le récit d‘une mémoire à un défunt. The Individual Failure tente ainsi de retranscrire un rituel annuel d’une aînée par le prisme du geste, de l’image et la musique. Au centre se trouve un accordéon, imprégné par le jeu de son interprète, musique et danse viennent ranimer cet objet. Une gestuelle donnant esquisses à un corps âgés et une musique traversée par des mélodies lointaines dessinent un hommage au jeu d'accordéon d’une grande mère défunte. 

 

 

Création et Interprétation: Benjamin Coyle & Antoine Mermet

Dramaturgie: Krystel Khoury

Costumes: Marie Odin & Madeline Cramard

Accessoire: Marie Odin

Lumière: Gilles Rosillo

 

Production: Kopfkino

 

Accueil Studio:

Point Ephémère  -Paris / Les Subsistances - Lyon / Le Dancing - Cie Beaugeste - Dominique Boivin - Val de Reuil / La Fraternelle Maison du Peuple - Saint Claude / Studio Lucien Cie Propos Denis Plassard - Lyon / Performing Arts Forum - St.Erme / Centre National de la Danse - Lyon

 

Dossier artistique & captation intégrale  sur demande.

 

ELDFELL - Création Mars 2017

©Aristide Saint Jean
©Aristide Saint Jean

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’image d’un volcan dormant ou semi-éveillé, ce deuxième solo créé par Benjamin Coyle est une traversée sensorielle et spatio-temporelle d’une force hypnotique. Un paysage sonore évocateur d’une nature éloignée s’associe à un mouvement tout en précision. Sur une cadence metronomique, l’homme debout, marche, ses gestes minimalistes se complexifient dans leurs répétitions. Il trace des lignes évanescentes dont on ne gardera que l’empreinte retinale. Faux-promeneur dans un état de pré-éruption constante, contenu voire condensé, l’homme debout, marche sans avancer.Il semble fuir, se libérer, vouloir s’échapper, s’agripper pour finalement être aspiré par l’aimant créé par son propre tourbillon vertigineux. 

L’homme, debout sur place, a avancé. Comme la lave, son mouvement se répand et le cycle reprend ...

 

Chorégraphie & Field recording: Benjamin Coyle

Arrangement Musical: Antoine Mermet

Costume: Aurélie Cheneau

Lumière: Julien Poupon

 

Production:Kopfkino

 

Accueil Studio: Studio Lucien - Cie Propos - Lyon

Créé le 31 Mars 2017 au NTH8, Lyon 

 

Dossier artistique: cliquez ici.

Captation intégrale sur demande.

 

Can Love be a Sin ?  Février 2014 Berlin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Concept & Chorégraphie: Benjamin Coyle

Accessoire: Fanny Maugey

Costume: Lane Schäfer

Montage Musical: Antoine Mermet

 

Création Solo avec le soutien du Centre Chorégraphique National de Roubaix-Carolyn Carlson/ Compagnie Beau Geste-Dominique Boivin/ Centre National de la Danse-Lyon/ ADA Studio/Theaterhaus Berlin Mitte/ S.ES.TA Prague, Remerciements: Fanny Maugey/ Antoine Mermet/ Cristelle Khoury/ Lane Schäfer/Mathieu Drouet/ Lauriane Vinatier/ Anna Luise Recke

 

Première: 15/ 16 Février 2014 au ADA Studio/Uferstudios Berlin

Sophiensaele Berlin 100° Festival Mars 2014

Le Croiseur Lyon Septembre 2015